Jour après jour, la sécheresse s’étend sur le territoire métropolitain et les départements qui ne sont pas encore officiellement touchés par les restrictions, le seront bientôt.

Régulièrement, nous vous relayons ces informations qui nous sont communiquées par les arrêtés préfectoraux émanant des services de l’Etat.

Mais ces documents officiels ne sont pas toujours d’une lecture aisée et mêlent de surcroit des informations « grand public » à d’autres, concernant les professionnels.

Aussi, afin de vous aider à y voir plus clair, allons-nous résumer ici les principales restrictions qui affectent déjà certaines communes et seront probablement étendues à d’autres au cours des prochaines semaines si la situation n’évolue pas.

Même si vous n’êtes pas officiellement concernés par ces restrictions ou ces interdictions, il ne serait cependant pas inutile de vous en inspirer pour adopter les bons gestes qui permettront de ne pas gaspiller cette si précieuse ressource qu’est l’eau.

Voici donc quelques-uns de ces conseils de bon sens :

  • Vous ne devez pas arroser les pelouses et les massifs fleuris.
  • Vous ne devez pas utiliser de nettoyeur à haute pression. (Nettoyage de terrasse, de façade ou de véhicule).
  • Ne remplissez pas votre piscine.
  • Attendez pour faire laver votre voiture par un professionnel. (Nous vous rappelons qu’il est interdit en toutes circonstances de laver votre véhicule sur la voie publique ou même à votre domicile car les eaux de lavage aboutiront dans le milieu naturel, via les réseaux d’eaux pluviales).
  • Arrosez votre potager « à la fraîche », c’est-à-dire après 20 h.
  • Optimisez l’utilisation de votre lave-vaisselle ou de votre lave-linge.
  • Préférez les douches aux bains.

Ces interdictions et préconisations, déjà en vigueur dans la vallée du Réveillon seront probablement étendues au reste de notre territoire.

Il existe d’autres consignes plus complexes, pour les industriels, les professionnels du BTP ou les agriculteurs. Nous ne les détaillerons pas ici, mais vous pourrez les retrouver dans les tableaux figurant en annexes des derniers arrêtés préfectoraux (ici et ici).

Si vous souhaitez encore plus de détails ou des informations concernant d’autres régions, nous vous invitons à vous connecter sur le site Propluvia, géré par le ministère de la transition écologique : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

Enfin, si les cours d’eau vous passionnent et que vous êtes fan de science participative, nous vous suggérons de vous connectez au site https://enquetedeau.eaufrance.fr/programme qui vous propose de participer à un programme visant à améliorer les connaissances scientifiques sur le fonctionnement des cours d’eau français.

Enfin, si après tout cela, vous utilisez un peu d’eau pour laisser à boire aux oiseaux – qui souffrent beaucoup de la chaleur excessive – cela ne sera pas considéré comme du gaspillage, bien au contraire !